Rokhaya Diallo

Rokhaya Diallo est une militante de l’antiracisme décolonial et de l’afroféminisme.

Conflits d’intérêts

Ses parents sont nés au Sénégal et en Gambie. 1Seneweb, 31 mars 2011 2Racisme, mode d’emploi, Larousse, 2011, via Google Books

Résumé de son action

Propagatrice de l’idéologie antiraciste, sous couvert d’une imposture féministe.

Citations europhobes

21 juin 2010 : elle co-signe une tribune dans laquelle la police française est qualifiée de « forces d’occupation ». Ce texte, paru à l’occasion du procès d’émeutiers de Villiers-le-Bel ayant ouvert le feu sur la police, frise la défense et le soutien des tireurs et des émeutiers sans oser l’affirmer ouvertement, et appelle à l’annulation du procès en tâchant de jeter le discrédit sur l’enquête. 3Libération, 21 juin 2010

11 mars 2012 : « Il n’y a pas plus d’étrangers aujourd’hui qu’hier ». 4RTL, Chronique RTL Opinion, 11 mars 2012

5 avril 2012 : « La souche c’est bon pour les microbes, on est tous français ! » 5RTL, 5 avril 2012

5 avril 2012 : « Mohamed, je tiens à vous dire que c’est le nom le plus donné en Seine Saint-Denis, et c’est le neuvième nom le plus donné à Paris, donc c’est un nom éminemment français ». 6RTL, 5 avril 2012

5 juin 2012 : « Ce ne sont pas [les minorités] qui devraient quitter la France où elles sont chez elles, mais ceux qui ne supportent pas de les côtoyer dans ce pays… » 7Médiapart, 5 juin 2012

2012 : « Nous sommes français, et nous sommes la France. Ce “nous”c’est un “nous” composite, […] multicolore, issu de quartiers populaires et multiculturel, il est l’avenir de la France. “Nous” entendons reprendre en main notre pays ». 8A nous la France, Michel Lafon, 2012, p.21-22

2012 : « La France a changé, et je suis la première à m’en réjouir. Ma France c’est — aussi ! — une France de bronzés, de chevelures frisées et de noms difficiles à prononcer. Qui ne l’aime pas peut dès lors s’appliquer à lui-même une fameuse injonction : la quitter ». 9A nous la France, Michel Lafon, 2012, p. 30

13 mai 2017 : « Nous devons changer les termes en lesquels nous nous concevons comme peuple français. » (« We need to reframe the way we think of us as French people. ») 10Al-Jazeera, 13 mai 2017

12 septembre 2019 : réagissant à la nomination d’un haut commissaire à la protection du mode de vie européen qui sera chargé de réguler l’immigration, elle parle d’une « volonté de préserver une identité mythifiée, qui n’a vraiment jamais existé » et ajoute : « Le mode de vie européen, je vous donne (sic) bien du courage pour le préserver. » 11RTL, 12 septembre 2019, via Twitter

Démentis et regrets

Pas de démenti ni de regret

Barre latérale