Bernard Stasi

Bernard Stasi est un homme politique français. Il a été député de la Marne de 1968 à 1973 et de 1978 à 1993.

Conflits d’intérêts

La mère de Bernard Stasi est cubaine. 1Les Echos, 5 mai 2011

Bernard Stasi a été chef de cabinet du préfet d’Alger. 2Les Echos, 5 mai 2011

Résumé de son action

Apologiste de l’immigration extra-européenne et accommodeur de l’islam.

Citations europhobes

1984 : « Léopold Sedar Senghor brocardait un jour l’espèce de divine révélation que représentait, pour l’Occident, l’écologie, c’est-à-dire la découverte des grands équilibres biologiques au débouché d’un siècle d’industrialisation intensive, qui les avait considérablement perturbés. Il expliquait que ce que l’Occidental découvrait soudainement, après bien des méfaits et une longue ignorance, l’Africain l’avait, d’emblée, saisi par intuition spirituelle. L’âme qu’il prête au fleuve est un respect de éléments vivants, dont l’écologie n’apparaît qu’un faible reflet. » 3L’immigration: une chance pour la France, Robert Laffont, 1984 (p. 69), via Google Books

1984 : « L’avenir du monde est donc dans un métissage culturel. » 4L’immigration: une chance pour la France, Robert Laffont, 1984 (p. 69), via Google Books

1984 : « D’intuition et de raison, je suis donc convaincu qu’une France plurielle est la France de l’avenir. » 5L’immigration: une chance pour la France, Robert Laffont, 1984 (p. 71), via Google Books

1984 : « Le temps, nous l’avons vu, veut que le nombre des immigrés diminue. […] Surtout par naturalisation. » 6L’immigration: une chance pour la France, Robert Laffont, 1984 (p. 71), via Google Books

1984 : « Nous verrons sans doute des minarets de mosquées se dresser à côté des clochers de nos églises sur l’horizon de nos paysages. Et alors ? Le monde s’achève et s’unifie. » 7L’immigration: une chance pour la France, Robert Laffont, 1984 (p. 102-103), via Google Books

Démentis et regrets

Pas de démenti ni de regret

Barre latérale